My Pattern Journey


Livres, Story / lundi, janvier 9th, 2017

Je devrais commencer là où tout a débuté.

Mais avant tout, comme dirait Mick Jagger, laissez moi me présenter. Je m’appelle Judith et je suis graphiste en freelance à Lyon. Je suis française mais j’ai voulu écrire ce blog en anglais [et dans les deux langues depuis le 20/01/2017 – et puis finalement que en français depuis 2018] pour qu’il soit accessible à un public plus large [du coup, non, mais bref].

Je suis freelance depuis trois ans maintenant. J’ai un blog (en français) dans lequel je parle de cela, entre autres. Je fais des sites internet, des brochures, des flyers et autres, mais j’ai réalisé récemment que c’était devenu… bon, je ne sais pas trop comment dire, mais c’était devenu un petit peu ennuyant. Mes clients sont adorables et je vis de mon travail, mais c’est juste que je n’aime plus vraiment créer des sites internets et des brochures. Donc je travaille à faire autre chose…

Designing Patterns de Lotta Kühlhorn

I. Le livre

Un jour, je crois que c’était en 2015, je lisais le super blog d’une graphiste / webdesigner française qui s’appelle Marie Guillaumet. Dans un de ses articles, elle parlait du livre de Lotta Kühlhorn, Designing Patterns. J’ai trouvé le livre si beau si intéressant que j’ai décidé de l’acheter, et cela m’a pris deux heures pour le lire intégralement – j’étais fascinée et déjà passionnée, mais je crois que je ne le savais pas encore. Connaître le processus de créations des autres designers est une des choses que je préfère au monde, et ce livre est génial pour cela.
En tout cas, quand j’ai lu ce livre, un tout nouveau monde s’est ouvert à moi. J’avais déjà entendu parler du design textile car j’ai une tante dont c’est le métier, mais je n’avais jamais réalisé à quel point c’était GÉNIAL.

II. Les premiers motifs

Lotta Kühlhorn donne, dans son livre, les étapes pour créer un motif répétitif. Donc j’ai essayé, et j’ai adoré. Mais je l’ai fait très (trop) vite, je n’y ai pas vraiment réfléchis et, même si j’aimais le résultat, je dois dire qu’il était loin d’être parfait.
Et la vie a continué, j’ai eu de plus en plus de projet de design graphique pour différents clients, et j’ai mis la création de motifs de côté pour me consacrer pleinement à mon activité de freelance.

III. Les cours sur Skillshare

L’été dernier j’ai quitté ma ville natale (Paris), pour déménager dans une autre ville française, Lyon. Pendant ce temps, je pense que mes clients étaient en vacance, en tout cas j’ai eu du temps libre juste après le déménagement. Alors je me suis dit, pourquoi pas ne pas en profiter pour apprendre de nouvelles choses ? J’adore la typographie et le lettering, et j’avais entendu parler du cours Skillshare de Jessica Hische sur le lettering justement, donc j’ai décidé de tester. Mais une fois sur le site, mes yeux ont été attirés par un autre cours, « Introduction to designing patterns in Illustrator », d’Elizabeth Olwen. J’ai regardé le trailer du cours et je me suis dis que j’avais plutôt intérêt à me diriger vers celui-ci car c’était (presque) complètement nouveau pour moi (alors que le lettering et la typographie ne l’étaient pas vraiment) ! Quand j’ai eu fini ce cours, j’ai suivi le second d’Elizabeth Olwen, « A creative look at a full pattern collection », puis le troisième, « Pattern design: bring your artwork to life on products ».

Collection automne réalisée avec les cours Skillshare

En regardant en arrière, je pense que ces cours sur Skillshare ont été le déclic dont j’avais besoin pour entamer une nouvelle approche créative. J’adorais tellement ça, j’étais hyper motivée et je me suis rapidement dit « Je veux faire ça », mais j’avais peur aussi, car c’était complètement nouveau et je n’avais aucune expérience dans le domaine, mais c’était si agréable de pouvoir créer quelque chose de nouveau, et j’avais l’impression d’être plutôt douée mais sans en être sûre…! Bref, en un mot, c’était excitant.

IV. La décision

À la fin de l’année dernière (2016), j’ai réfléchis à mon avenir en tant que graphiste freelance. J’ai compris que, même si je suis amoureuse de graphisme, de mise en page et de design web, c’était devenu un peu ennuyeux, de mon point de vue. Créer des motifs ou, plus largement, créer des choses à partir de « rien », sans aucun brief client, avait l’air beaucoup plus rigolo (même si je sais qu’un brief client n’est jamais très loin, même dans le monde de la création de motifs). J’en suis arrivée à la conclusion qu’il fallait que 1/ je continue de travailler comme graphiste freelance, pour payer le loyer et pour manger ; 2/ je crée des motifs dès que j’en avais le temps, dans le but de monter un bon look-book à montrer à de futurs clients potentiels (peut-être en 2018, peut-être avant, peut-être après, on verra).

Motifs à l'encre

Ce blog et mon compte Instagram (@judithgillet_studio) sont là pour partager mon apprentissage, mes inspirations, mon travail et mes réflexions en tant que future designer textile. J’espère que vous aimerez les lire et les regarder autant que j’ai pris plaisir à les écrire et à créer des motifs.
À bientôt !

Judith

2 réponses à « My Pattern Journey »

  1. Ahlala, ce livre de Lotta Kühlhorn, quelle beauté en effet ! Je l’avais trouvé à la librairie de la Tour LU à Nantes, et dès que j’ai commencé à le feuilleter, j’ai eu un coup de foudre immédiat !

    La création de motifs est un domaine auquel je ne me suis pas encore frottée, pour une raison un peu idiote je dois dire : la peur ! Peur de ne pas savoir faire, peur de faire ce qui a déjà été fait, peur de ne pas y arriver du premier coup (alors que c’est précisément ça qui est rigolo…), bref toutes les excuses habituelles fournies par mon critique intérieur !

    Je trouve ça vraiment génial que tu te sois lancée dans cette nouvelle discipline. Comme je te comprends quand tu évoques la légère lassitude qui commence à se faire sentir après plusieurs années à faire peu ou prou la même chose, professionnellement…

    Je pense qu’avoir un projet créatif en parallèle est très sain (et puis qui sait, un jour ça deviendra peut-être une façon de gagner ta vie aussi ? Bien que ça ne soit pas du tout obligatoire – je continue à réfléchir sur le rapport entre passion et travail…).

    Longue vie à ce blog et à ta créativité ! Hâte de lire tes prochains articles ! 🙂

    1. Hello Marie !
      Comme ça me fait plaisir de te lire par ici 🙂 (Pour une raison ou une autre, WordPress ne m’a pas prévenue de tes commentaires, d’où ma réponse tardive… pardon !)

      Je pense que je ne te remercierai jamais assez de m’avoir fait connaître ce livre, ça a été une vraie révélation pour moi aussi (un peu à retardement je dois dire, mais une révélation quand même) !

      Ah, la peur, celle qui nous empêche de nous lancer puis d’avancer… J’y fais souvent face également (comme tout créatif j’imagine), surtout quand il s’agit l’exposition de soi. Ce blog, entre autre, est un énorme challenge par exemple, pour moi qui suis extrêmement réservée et qui ai besoin d’énormément de courage pour montrer mon travail personnel (peur du jugement, peur de rater comme tu le disais, mais aussi peur de me lasser, etc.).
      J’ai essayé de ne pas me laisser le temps d’avoir peur pour me lancer dans la création de motifs, d’y aller à corps perdu avec pour seule directive de m’amuser… Et j’ai l’impression que pour l’instant ça fonctionne et que ça me booste énormément ! 🙂

      Tout comme toi, je pense qu’il est nécessaire et très sain d’avoir un (ou des) projet(s) purement créatif(s) (je l’ai réalisé tout récemment en fait). J’irai même jusqu’à dire que c’est ce projet créatif qui me redonne confiance en mes capacités, et même en mon avenir professionnel, comme personnel (la création est aussi un refuge qui sera toujours disponible à n’importe quelle période de la vie… je ne sais pas si je suis claire, mais je trouve cette pensée très rassurante) !

      Mon but ultime serait de ne plus différencier la passion du travail justement, mais je pense que c’est un peu utopique et qu’il y a un juste milieu à trouver, pour ne jamais se lasser de son travail (et qui sait, peut-être que la création de motifs me permettra de toucher du doigt ce but ? Je l’espère !).

      Merci beaucoup pour tes encouragements en tout cas, hâte d’avoir tes avis sur mes prochains articles 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *